Notre blog

microphone-in-the-recording-studio-2021-10-25-17-52-37-utc crop-minip

Aaah… la voix-off. AAAAH LA VOIX OFF ! Ha Hi Ho la voix off (on s’échauffe les cordes vocales). Impossible de passer à côté. Dans les films, les publicités, à la radio, mais aussi dans VOS vidéos ! Elle est indispensable pour faire passer votre message de façon claire !  Elle facilite la compréhension, captive l’attention, apporte de la fluidité à votre vidéo. On vous parle de son utilité mais aussi comment la choisir, la réussir et on aborde aussi le sujet des sous-titres, qu’il ne faut pas laisser de côté !

  • Qu’est-ce qu’une voix-off ? 📝

La voix-off désigne la voix narrative (hors-champ) qui peut être présente dans les productions audiovisuelles. Pour simplifier, dès que vous entendez une voix sans voir la personne, c’est une voix-off !

Attention à ne pas confondre voix-off et doublage ! Le doublage est effectué par des comédiens professionnels afin de donner le dialogue des personnages dans une autre langue ou pour des films et séries d’animations.

  • La voix-off, un indispensable 🎙

La voix-off est là pour délivrer un message, un complément d’informations ou pour poser un contexte. Elle permet de guider la narration.

Elle permet de faciliter la compréhension de votre message en clarifiant vos propos ce qui aide à mémoriser l’information chez l’auditoire. Mais elle est aussi là pour capter l’attention de l’audience et pour apporter de la fluidité à votre vidéo. Elle peut exercer une influence sur votre auditoire et pousser à l’action que vous souhaitez !

  • Trouver LA voix ! 🎤

homme qui enregistre sa voix avec un micro

Une voix-off ça ne se choisit pas au hasard ! Elle donne une ambiance, une émotion à votre projet ainsi qu’une personnalité.

Il existe plusieurs types de voix-off, veillez à choisir celle qui correspond à votre projet. La voix-off pour jeux vidéo n’est pas forcément adapté pour votre vidéo promotionnelle.

Pour ce faire, déterminez le message que vous souhaitez véhiculer et dressez la liste des objectifs de votre vidéo. Après avoir fait ça, il sera plus aisé de faire votre choix.

En fonction de ce que vous avez défini, vous pouvez définir de façon plus précise la voix que vous cherchez selon plusieurs critères :

  • Le genre: Féminin ou masculin ?
  • L’âge: Enfant, adolescent, adulte ou senior ?
  • La langue: En quelle langue doit parler votre voix-off ?
  • L’accent: Est-ce que votre voix-off doit avoir un accent ?
  • Le ton: Drôle, dynamique, épique, grave ou informatif ?
  • Le timbre: aiguë, grave, doux, sensuel, etc ?
  • La notoriété: Pourquoi ne pas faire appel à une doublure de célébrité ? Ces voix sont facilement reconnaissables et attireront aisément l’attention ! (On vous conseille de jeter un œil à Suricate par Golden Moustache sur YouTube)

 

Quel matériel utiliser pour s’enregistrer ? 🤔

« J’ai un téléphone, il prend le son, ça va le faire ! » Non ! Pour enregistrer votre voix, le microphone de votre ordinateur ou de votre téléphone vous mènera droit au flop. En effet, ces microphones sont omnidirectionnels, ce qui veut dire qu’ils capteront tous les sons qui vous entourent, au lieu de se concentrer sur votre voix.

Première solution : utiliser des micros XLR professionnels directement dans un studio d’enregistrement. XLQuoi ? Où ça ? Contactez Komeo, tout simplement. Tout est prêt chez nous pour capter votre belle voix, vous n’avez qu’a demander.

Deuxième solution : investir dans un micro USB à brancher sur votre ordinateur et qui sera bien plus adapté à l’enregistrement de voix. Voici nos recommandations.

  • Le Bird UM-1 :

L’un des meilleurs rapports qualité/prix est le Bird UM-1 facilement trouvable sur internet pour seulement 59€, il est très simple d’utilisation. Attention tout de même ce micro est souvent vendu sans support (bras ou pied de micro).

  • Le Blue Yeti :

Notre seconde proposition est le Blue Yeti qui vous coûtera 150€. En effet il est plus coûteux que le précédent mais il a largement fait ses preuves. C’est un incontournable du milieu du podcast et il dispose de bien plus de fonctionnalités que le Bird.

Ces micros sont assez sensibles et captent les sons plosifs, ce sont des sons issus de mots comportant des consonnes dures à l’avant. Pour éviter de capter ses sons qui risquent de déranger les auditeurs, munissez-vous d’un filtre anti-pop. En plus d’éviter de capter ses sons plosifs, ils protègent votre microphone de la salive.

Une chaussette ou un collant peut également être un filtre anti-pop efficace et être une alternative économique.

Une fois muni d’un bon microphone et d’un filtre, il faudra vous trouver un casque afin d’avoir votre retour son. Sans casque, le retour se fera sur les enceintes de votre ordinateur et le son sera capté par le microphone lorsque vous enregistrez : de quoi semer la pagaille sur votre piste son.

  • Comment enregistrer une voix-off soi-même ? 🗣

Avant même de se mettre derrière le logiciel d’enregistrement, il vous faudra écrire un script. N’oubliez pas lorsque vous écrivez ce script qu’il s’agit d’oral, écrivez comme vous parlez et privilégiez les phrases courtes et simples.

Une fois votre script écrit, mettez-vous dans un lieu calme. Une pièce isolée où aucune nuisance sonore ne viendra perturber votre enregistrement. Testez également l’acoustique de la pièce pour vérifier qu’il n’y a pas d’écho.

Après avoir trouvé le lieu d’enregistrement, prenez le temps de faire votre balance, c’est-à-dire, d’ajuster le volume d’enregistrement dans votre logiciel d’enregistrement. Si vous n’avez pas de logiciel, nous vous conseillons Audacity, un logiciel gratuit qui assurera l’enregistrement de votre voix.

Avant de vous lancer dans l’enregistrement de votre script en entier, faites un test en lisant seulement une séquence et écoutez pour vérifier que tout est opérationnel. Faites attention que votre voix ne sature pas dans le logiciel. Cela se vérifie grâce à une jauge (que vous pouvez voir juste en dessous) qui module lorsque vous parlez devant le micro, si elle n’affiche pas du rouge lorsque vous parlez, tout va bien !

Une fois tous ces réglages terminés, vous pouvez passer à l’enregistrement. Prenez le temps, articulez et si vous vous emmêlez les pinceaux, pas de panique, vous couperez au montage. Veillez à enregistrer plusieurs fois pour être sûr que tout soit bon et ainsi évitez de devoir refaire un autre enregistrement.

  • L’importance des sous-titres 📄

 

Ne négligez pas les sous-titres, même si vous avez une voix-off enregistrée avec une bonne qualité, cela ne suffira pas au succès de votre vidéo.

Beaucoup d’utilisateurs consomment les vidéos sur mobile, dans les transports, dans le lit, au travail ou encore en salle d’attente et souvent sans le son.

D’autres utilisateurs malentendant ou sourd ont également besoin de sous-titres pour regarder et comprendre votre vidéo.

Sans sous-titres, vous mettrez de côté tout ce public qui pourrait tout simplement ignorer votre contenu. Il est important que vos vidéos puissent être compréhensible sans le son.

L’accessibilité sur internet est en pleine progression, prenez-y part ! N’hésitez pas à proposer également des sous-titres traduits dans plusieurs langues ou au moins en anglais, pour permettre à un public international de comprendre votre contenu.

 

Maintenant vous savez ce qu’est une voix-off et comment choisir la voix-off qui correspond à votre projet.

À vous de jouer. Et surtout, n’oubliez pas les sous-titres !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.