Notre blog

Beauty Blogger Shooting New Video

SPOILER : une bonne vidéo, ça prend du temps. Ne foncez pas tête baissée et prévoyez du temps pour préparer votre tournage.  Pour vous éviter de commettre les erreurs de base, nous vous avons préparé une liste des choses à ne pas faire pour réussir votre vidéo !

  • Ne pas préparer de scénario 📝

Il faut savoir à l’avance ce que vous allez filmer avant toute prise de vues. Si vous ne prévoyez pas votre scénario, vous risques de vous rendre compte au montage d’incohérences entre les plans et vous risquez également d’oublier d’en filmer.

  • Ne pas faire assez de prises 🎬

Il faut être sûr qu’au moins une prise est bonne, mais difficile de vérifier ça sur le tournage alors mettez toutes les chances de votre côté et faites plusieurs prises ! Amusez-vous même à filmer sous plusieurs angles ! Notre conseil : quand vous pensez que vous avez réussi LA prise idéale, refaites-en une dernière avant de passer à la prise suivante.

  • Bouger la caméra dans tous les sens 📷

Une vidéo qui bouge dans tous les sens, rien de plus désagréable à regarder !

En fonction de ce que vous filmez vous pouvez : utiliser un stabilisateur de caméra ou de téléphone (celui-ci par exemple :  https://store.dji.com/fr/product/dji-om-4-se?vid=106281). Si vous n’en possédez pas, essayer de bloquer vos coudes contre votre corps  pour éviter de trop bouger.

Si votre plan est fixe, cela sera plus simple : utilisez un trépied ; sinon posez votre appareil sur une table ou autre.

Si malgré tout il reste de légers tremblements, il vous est possible en post-production dans un logiciel de montage de restabiliser encore un peu. Attention, cet effet à ses limites, il ne sera pas possible de corriger de gros tremblements. Pour améliorer la stabilisation du plan, le logiciel devra zoomer dans l’image, prenez ça en compte.

  • Être trop près ou trop loin de l’objectif 🤳

Si votre sujet est trop près de l’objectif, le spectateur se sentira envahi. Si à l’inverse votre sujet est trop loin, le spectateur peut ne pas sentir investi dans la vidéo.

Il vaut mieux filmer d’un peu trop loin que de trop près. Il est possible de zoomer au montage pour rapprocher votre sujet. Cependant, si votre sujet est trop près, il sera difficile d’ajuster ça en post-production.

Pour le format interview, réglez votre appareil photo à environ 50 mm pour une personne seule et à 35 mm pour un groupe de personnes et placez-la ou les personnes à une distance d’environ 1,50 m.

Si vous filmez avec votre smartphone, l’appareil est généralement à 25 mm, placez votre sujet à moins d’1 m. Certains téléphones ont plusieurs appareils dont un autour de 50mm, n’hésitez pas à vous en servir. Dans ce cas placez la personne à 1,50 m.

  • Négliger le cadre 🖼

Soyez attentif aux détails en arrière-plan, ils sont également importants. Mettez-vous dans un espace épuré, poussez les poubelles ou les tasses sales. Misez sur un fond uni pour une interview (mur, tissu coloré ou autre), sur un fond vert ou dans un lieu de vie. Gardez en tête que l’œil du spectateur ne doit pas être dérangé par un fond désorganisé.

  • Filmer votre sujet trop haut ou trop bas ↕

Personne au centre d'un plan avec la règle des tiers

Pour le format interview, il est important de bien placer la caméra en hauteur, ni trop haut ni trop bas.
La règle des tiers vous aidera à faire un bon cadrage.

Cette règle décompose l’image en 9 zones grâce à des lignes horizontales et verticales comme vous pouvez le voir sur l’image. Assurez-vous que les yeux de votre sujet soient sur la ligne horizontale la plus haute.

 

 

2 cadrages s’offrent à vous :

– Cadrage de face

Cadrage de facePour ce cadrage, centrez votre sujet au milieu du plan et assurez-vous qu’il regarde la caméra afin qu’il s’adresse directement à la personne qui regarde la vidéo.

 

 

 

 

 

 

– Cadrage de côté

cadrage de côté

Décalez votre sujet sur le côté (à droite ou à gauche, peu importe) avec le regard porté de l’autre côté. Le regard doit croiser la caméra.

 

 

 

 

 

 

 

  • Ne pas varier les prises de vue 🎞

Lorsque l’on débute, il est normal de manquer d’imagination sur les différentes prises de vues possibles, n’hésitez pas à aller regarder d’autres vidéos pour vous inspirer. Cependant, le spectateur risque de s’ennuyer devant un plan fixe de 30 secondes.

Pour le format interview, vous pouvez rendre votre vidéo plus dynamique en mettant une autre caméra sur la gauche ou la droite pour apporter un autre point de vue. Vous pouvez également dynamiser votre vidéo au montage en zoomant certains passages de votre interviewé et ainsi alterner entre plans normaux et plans zoomés.

Pour les autres formats, faites preuves de plus de créativité. Essayez-vous aux plans plongés, en contre-plongée, en plan rapproché, des gros plans, posez votre caméra à même le sol, essayez tout ce qui vous passe par la tête !  En essayant différentes prises, vous trouverez sûrement des plans sympas.

  • Négliger la lumière 💡

Un endroit trop sombre ou trop éclairé peut gâcher la qualité de l’image ou rendre difficile la compréhension de ce qui est filmé. Veillez à éclairer le sujet et le fond, placez une lumière un peu sur le côté devant le sujet afin de donner du relief. Il est donc important de passer du temps sur les réglages de lumière sur le tournage et de faire attention de ne pas filmer à contre-jour.

Un autre point important est de faire attention à ce que les sources de lumière aient la même température de lumière. Ne mélangez pas des sources lumineuses jaunes et blanches ou ne mélangez pas des lumières halogènes avec des LED.

Il reste possible de faire de l’étalonnage pour assombrir ou éclairer l’image, encore une fois, la retouche colorimétrique a ses limites. N’oubliez pas que la correction colorimétrique est un simple réglage pour ajuster les différences entre différents plans et ne peut pas être la solution à tous vos problèmes de lumière.

L’étalonnage reste de toute manière un passage obligatoire du montage vidéo.

=> Des articles sur l’utilisation de la lumière arrivent prochainement

  • Sous-estimer l’importance de la qualité audio 🔊

Si possible, investissez dans du matériel de prise de son. Il serait dommage de gâcher sa vidéo qui a de belles prises de vues avec un son de mauvaise qualité. Assurez-vous de faire plusieurs prises de son mais également d’être dans un environnement calme avec le moins de bruit possible, sans bruit parasite. Évitez de faire votre prise de son en extérieur si vous n’avez pas le matériel adapté, le bruit de vent viendra vite gâcher votre prise.

Nous vous présentons 3 types de micros pour vous aider à savoir de quoi vous avez besoin :

  • Le micro directionnel

Micro directionnel RodeLe micro directionnel se branche directement sur votre caméra. Il est mobile mais est très sensible au bruit ambiant.

 

 

 

 

  • Le micro-cravate

micro cravateLe micro-cravate permet de capter une voix à la fois, si vous voulez capter plusieurs personnes il faudra donc vous munir de plusieurs micros-cravates.
Attention au positionnement du micro, il faut le placer au niveau du sternum, micro vers le haut afin de capter au mieux la voix et ainsi éviter d’être trop près de la bouche pour ne pas créer de saturation qui est difficilement rattrapable.

 

  • Le micro-podcast

femme qui enregistre sa voix pour un podcast live

Le micro-podcast s’adapte parfaitement pour capter une discussion. Il est également sensible, ce qui nécessite un environnement calme pour la prise de son.

  • Ne pas faire de Sound design 🎶

Pour parfaire votre vidéo il est important de travailler sur la conception sonore en post-production.  Le Sound design passe par les bruitages, les sons d’ambiance, les voix off mais aussi la musique.
Faites attention à ce que la musique soit en accord avec votre vidéo et ne dénote pas. Faites attention également à ne pas couvrir la voix de l’interviewé.
La musique n’est pas toujours nécessaire et peut même gêner si lors d’une interview une émotion est racontée. Dans ce cas, le mieux est de laisser la voix uniquement.

  • Ne pas avoir préparé son discours 📣

Rien de pire que d’écouter quelqu’un qui hésite constamment ! Réfléchissez à ce vous voulez dire et préparez votre discours à l’avance afin qu’il soit fluide, rapide, clair et concis. N’hésitez pas à faire plusieurs prises et essayez de tourner vos phrases différemment. Gardez le meilleur au montage.

  • Fuir du regard l’objectif 🙄

Il est perturbant qu’une personne qui s’adresse à vous ne vous regarde pas. Eh bien c’est la même chose en vidéo. Assurez-vous de fixer régulièrement l’objectif pendant les interviews.

A contrario, si vous ne filmez pas une interview mais une vidéo scénarisée, faites attention à ce que personne ne regarde la caméra, et ce pour tout le monde !

La caméra a un rôle de spectateur, dans une interview il est donc normal que l’on s’adresse à lui. En revanche, dans un film le spectateur ne fait pas partie de l’histoire donc on ne doit pas l’impliquer. Le fait de regarder la caméra créer un effet de “je te vois” qui pour le spectateur peut être perturbant, surtout en plein milieu d’une scène de crime.

 

Alors maintenant, c’est à votre tour de jouer, vous avez la liste de toutes les choses à ne pas faire afin de réussir votre vidéo ! À vos caméras !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.